Genealogy - KNIGHTs from Continental Europe to England/Ireland, to Philadelphia (PA), to France - Nov. 2017

Genealogy Introduction
Surname List
Index of Names
Ancestor & Descendant Charts
Family Bible Chart (1920)
Files to Download
Search in the Data Base
Ancestors of Ermengarde [2274]
Ermengarde [2274]
(Abt 1070-)

 

Family Links

Spouses/Children:
Gossuin I DE MONS [2273]

Ermengarde [2274]

  • Born: Abt 1070, , , Belgium
  • Marriage: Gossuin I DE MONS [2273]

bullet  General Notes:

Source <L'Abbaye d'Anchin de sa fondation (1079) au XIVe siècle: essor, vie et ...> Par Jean-Pierre Gerzaguet:
"Vers 1111, le châtelain de Cambrai Hugues I, bienfaiteur d'Anchin, se retire comme moine à Saint-André du Cateau. Son fils Hugues II tente alors de récupérer les dons de son père à savoir la dîme de Cagnicourt cédée à Anchin en 1101, celle d'Oisy et la moitié du tonlieu de Douai donnée avant 1104. Quant à l'épouse du nouveau châtelain, Hildiarde, elle est fille de Gossuin I de Mons et d'Ermengarde, fondatrice du prieuré d'Aymeries. Vers 1100, leur fils Gossuin II avait effectué quelques donations complémentaires et confirmé celles de sa mère. Hugues II et son épouse Hidiarde, comme beaucoup d'héritiers, veulent revenir sur ces donations. Les deux chartes, par la confirmation solennelle à l'abbaye de la possession de biens enuméres, visent à mettre fin à leurs projets. On comprend mieux l'attitude de l'évèque de Cambrai qui doit défendre une abbaye, créée avec le soutien d'un de ses prédécesseurs, contre les appétits de l'ennemi héréditaire de l'Église de Cambrai : les châtelains de la cité épiscopale. ...

La première fondation prieurale : Aymeries (1088)
Le dossier se rapportant à cette fondation est mince, deux actes seulement, connus par des copies : la charte de fondation de 1088, émanant de Gérard II, évêque de Cambrai, et un acte de confirmation de biens établi par Gossuin II de Mons, fils de la fondatrice, avant 1106. C'est en 1088, entre le 5 septembre et le 25 décembre, que l'évêque de Cambrai Gérard II donne à l'abbaye d'Anchin l'église d'Aymeries pour y fonder un prieuré. Une étude récente, fondée sur la comparaison avec 35 chartes de l'évêque Gérard II. montre que l'authenticité de cette charte n'est pas à contester et que l'acte a été rédigé, non à la chancellerie épiscopale. mais à Anchin. A suivre les motivations exposées dans la charte, Ermengarde de Mons, veuve de Gossuin I, serait à l'origine de la fondation, contribuant à la dotation foncière du prieuré. Ermengarde, avec l'accord de ses fils Gossuin et Isembard et de sa fille, cède des alleux situés à Aymeries même, à Wignehies, Ors, Gliissignies, Bry et Hautcville. L'origine de ce prieuré relève donc d'une volonté seigneuriale ..."


Ermengarde married Gossuin I DE MONS [2273] [MRIN: 1072]. (Gossuin I DE MONS [2273] was born about 1070 in Mons, Hainaut, Belgique.)




Genealogy files and web pages are created by Legacy Family Tree Program Legacy from Millennia Corporation and Adobe Dreamweaver

Pour exercer votre droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art. 34 de la loi “Informatique et Libertés” du 6 janvier 1978), écrire à : family@knight-france.com. © Tous droits de reproduction réservés. Page updated Nov. 2017